top of page

L'Herbe, ce village typique du Cap-Ferret qui a su préserver son charme

Le Cap-Ferret est une destination de vacances située sur la côte sud-ouest de la France. Mais au-delà de ses plages de sable fin et de ses bars animés, cette région regorge également de lieux historiques. Parmi eux, se trouve le petit village de l'Herbe.


Situé au bord du bassin d'Arcachon, l'Herbe a une histoire riche et fascinante qui remonte à plus d'un siècle. Autrefois, c'était un petit village de pêcheurs, où les hommes partaient chaque jour en mer pour pêcher des huîtres, des palourdes et d'autres fruits de mer. Leur dur labeur était récompensé par des paysages à couper le souffle et des couchers de soleil spectaculaires sur le bassin d'Arcachon.

Le village de l'Herbe était à l'époque un lieu modeste, avec des maisons en bois construites sur pilotis pour les protéger des marées. Les habitants étaient en grande partie des pêcheurs, mais il y avait également quelques familles de paysans qui y vivaient. Ils cultivaient des légumes et des fruits sur les terres fertiles entourant le village, qui étaient protégées de l'eau salée par des digues.


Au fil des ans, l'Herbe est devenu un lieu de villégiature populaire pour les personnes fortunées et les célébrités, attirés par la beauté naturelle du village et la tranquillité qu'il offrait. Les vacanciers ont commencé à construire des maisons plus grandes et plus élaborées dans le village, donnant naissance à une communauté bourgeoise.


Au début du XXe siècle, l'Herbe est devenu célèbre pour sa production d'huîtres et de palourdes, et il est rapidement devenu l'un des principaux centres de l'ostréiculture en France. Des dizaines d'ostréiculteurs se sont installés dans le village, chacun développant des techniques et des méthodes uniques pour cultiver les fruits de mer de la région.


Le village a continué de croître et de prospérer pendant les années 1920 et 1930, mais la Seconde Guerre mondiale a apporté des changements significatifs dans la vie des habitants de l'Herbe. Les Allemands ont occupé la région, et les habitants ont été forcés de fuir leurs maisons pour éviter les combats. Les bateaux de pêche ont été réquisitionnés pour soutenir l'effort de guerre, ce qui a fortement réduit la production de fruits de mer dans la région.


Après la guerre, l'Herbe a lentement commencé à se remettre de ses pertes. Les ostréiculteurs ont reconstruit leurs entreprises, et de nouveaux bâtiments ont été construits pour accueillir les touristes. Mais le village a continué de changer au fil des ans, devenant de plus en plus urbanisé et modernisé.

Malgré cela, l'Herbe a su conserver son charme d'antan. Les maisons de bois colorées et les restaurants de fruits de mer en bord de mer témoignent de son passé de village de pêcheurs.


Comments

Couldn’t Load Comments
It looks like there was a technical problem. Try reconnecting or refreshing the page.
bottom of page